Le numérique au coeur du programme pour la course PRESIDENTIELLE?

| LVIC | Actualité  Vu 126189 fois
Article N°17479

Le numérique au coeur du programme pour la course PRESIDENTIELLE?

Pas vraiment ! Le numérique est indispensable  pour nous faire avancer dans un mode sain et écologique.
 
Le concept du territoire intelligent renvoie à l’utilisation stratégique des infrastructures et des services de l’information et de la communication.

Cela à pour but, une meilleure gestion ainsi qu'une meilleure planification urbaine afin   de favoriser le développement des villes durables.
 


Pas vraiment ! Le numérique est indispensable  pour nous faire avancer dans un mode sain et écologique.

Le concept du territoire intelligent renvoie à l’utilisation stratégique des infrastructures et des services de l’information et de la communication.

Cela à pour but, une meilleure gestion ainsi qu'une meilleure planification urbaine afin   de favoriser le développement des villes durables.

Nous pouvons en déduire une approche transversale touchant tous les secteurs de la gestion urbaine (administration, mobilité, réseaux urbains, bâtiments, gouvernance, planification stratégique).

le territoire intelligent concilie les enjeux des collectivités autour de la participation citoyenne, des promesses économiques et environnementales.

Il existe différents modèles de villes intelligentes, de part ces contextes, des démarches et des objectifs variés.

En se focalisant sur le contexte français, nous pouvons pointer les enjeux stratégiques ainsi que le positionnement des collectivités engagées dans une telle démarche, pour éclairer les différents modes de construction des stratégies locales.

Nous pouvons dire que la collectivité est la pour définir le contour de la stratégie du territoire!

Tout d’abord, la vision et les objectifs de la ville intelligente sont variés, mais des tendances communes peuvent en ressortir.

La majorité des collectivités devront partager trois approches de la ville intelligente.

1) Le renforcement du partenariat avec les acteurs locaux, (monde économique, recherche et citoyens) une condition   incontournable pour un territoire intelligent.

2) Les  collectivités devront se positionner comme des territoires d’expérimentation.

"Elles utilisent ou mettent à disposition des partenaires, des infrastructures, des données ou créent encore un lien avec les usagers afin de tester des solutions innovantes pour le bien être des citoyens."

3) Les collectivités devront s’engager dans une politique numérique globale (économique, sociale, environnementale, éducative et culturelle) allant au-delà des  problématiques de gestion urbaine.

Nous pouvons voir a travers ces démarches que les objectifs sont nombreux.

Je vais vous citer deux objectifs qui pour moi prédominent tous les autres 

1) La ville intelligente apparaît avant tout comme une opportunité de développement économique et un moyen de renforcer le lien social (attractivité, diversification vers  de nouvelles filières, relance économique, internationalisation, le partage du savoir ainsi que de la richesse).

Le deuxième objectif se situe plutot sur l'optimisation des réseaux urbains pour  une ville facile, fluide, avec une haute  qualité de vie et accessible pour tous et par tous (habitants, travailleurs, touristes).

Ce n'est que ma vision du territoire intelligent! Mais je souhaiterais connaître celle des futurs candidats à la présidence!
 

Tony Canadas

Lien :http://www.facebook.com/lescitoyensmodernes/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant