Une ville Intelligente est avant tout une ville écologique !

| LVIC | Actualité  Vu 335479 fois
Article N°17739

Une ville Intelligente est avant tout une ville écologique !

Quand on évoque la smart city, on pense notamment aux transports car les réseaux connectés commencent à se mettre en place.

On pense aussi aux Smart Grids, ces réseaux intelligents, et à toutes ces solutions pour améliorer la production et la consommation d’énergie.

Mais nous devons également penser au développement durable parce que nous devons prendre en considération que la ville intelligente est une ville durable !
 



Imaginez-vous au cœur d’une ville intelligente, ou vous auriez des outils simples pour vous permettre d’agir sur vos dépenses d’énergie, avec des compteurs intelligents et des applications mobiles pour visualiser votre consommation, pour mieux comprendre votre consommation et agir en temps réel et en fonction de la météo.
 
Nous pourrions également parler des capteurs qui détecteraient la présence humaine ou la température et règleraient la lumière ou le chauffage automatiquement, sans que vous ayez besoin d’y penser.
 
Avec divers applications on pourrait interconnecter différents modes de transport pour gagner du temps et alléger notre bilan carbone, calculant au mieux notre itinéraire : d’abord le tram, puis une voiture en auto-partage, jusqu’à trouver pour vous la place de parking la plus proche…

Je fais un petit clin d'œil à la start up parking Map et son équipe qui ont développé une solution sur la gestion des places de stationnement.

Vous pouvez les découvrir via ce site:
 

Avec ces outils nous cherchons en premier lieu à réduire les émissions de CO2, que ce soit par le recours aux énergies renouvelables, par l’optimisation des flux d’énergie, par l’utilisation de capteurs pour adapter la consommation d’énergie aux besoins réels, etc.....
 
Par exemple, à Fujisawa, l’éclairage public s’allume uniquement lorsque les capteurs détectent la présence d’un individu ou d'un véhicule.
 
Le recyclage est également une préoccupation importante! A Songdo, un système d’aspirateur central connecté aux différents logements récupère les déchets domestiques, les achemine vers une usine de combustion, qui produit de la chaleur pour réchauffer l’air et l’eau des habitations.
 
Toujours à Songdo, l’eau de pluie est récupérée, filtrée puis utilisée pour irriguer les parcs.
 
A Masdar, ce sont les eaux usées qui irriguent les espaces verts.
 
Alors n'attendons plus, mettons-nous en marche pour rendre nos villes de demain plus "viable" et "durable"
 
L'humain doit rester au cœur de ce changement !
 
Bonne lecture à tous.
 

Tony Canadas

Lien :http://www.facebook.com/lescitoyensmodernes/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant